Approfondir sa foi

Dieu nous parle dans la Bible

Dieu parle. La Bible le clame : livre immense, une véritable bibliothèque ! Seulement, attention ! les chrétiens n’appartiennent pas à une religion du livre, comme leurs frères juifs et musulmans. En effet, ils croient que Celui qui est descendu Ciel et fêté à Noël, Jésus, est le Fils de Dieu, le Verbe de Dieu, la parole de Dieu en personne.

→ « Dieu nous parle dans la Bible. » Voilà l’objet de cet article. Un autre suivra pour montrer que Dieu ne parle pas seulement dans l’Écriture où  les Écritures, à un peuple, mais directement, aussi, à chacun d’entre nous.

….
Le monde de la Bible a pris corps, en premier, dans un peuple, le peuple hébreu, appelé par le Créateur, et qui a compris qu’il avait été choisi pour être la lumière des nations.

La Bible est un monde à la portée de chacun, parce que que Dieu s’est fait homme, que je suis un être humain, et que la passion de Dieu est de m’offrir son amour.

En tout domaine, nous avons besoin d’être initiés.
Le catéchisme des enfants nous le rappelle,
et il en va de même pour les adultes.
→ C’est ainsi que l’Eglise choisit, suivant la Tradition, des accompagnateurs de catéchumènes, confirmands et organise des réunions avec eux.

Nous avons certainement remarqué que des Modules accompagnent les catéchumènes (Documents  « Rencontres avec Jésus-Christ ») Ils aident à comprendre que la parole de Dieu nous rejoint partout et entièrement dans notre existence. Rien de notre vie n’est étranger à Jésus.
ZeBible
est la Bible que propose l’équipe diocésaine, en relation avec l’Église d’Aire et Dax pour le plus grands nombre de personnes en cheminement Cette Bible est le plus souvent remis à chaque catéchumène par un de ses accompagnateurs, appartenant lui-même à une communauté paroissiale.


OUVRONS ZEBIBLE

À la page 17, une présentation de la Bible est donnée, qui gagne à être lue avant une réunion, afin que chacun y livre les réactions que lui inspirent les 4 paragraphes.
…..
Les pages 35 et 36 donneront sûrement lieu à un commentaire. En effet, à la page 36, dans le 4ème  paragraphe de l’encadré nous lisons (1ére déclaration de Chicago, 28 octobre 1978) : « … Inspirée par Dieu totalement et verbalement, l’Écriture est exempte d’erreurs ou de fautes dans tout son enseignement. »
Il faut prendre  cette affirmation avec des pincettes ! Elle vient, notamment, de nos amis chrétiens évangéliques américains, qui prennent le récit de la Création au chapitre du livre Genèse, au pied de la lettre.
Ainsi, le texte biblique, au verset 12 avance que la végétation apparaît le 3ème jour de la Création, alors que le soleil n’a pas encore été créé ! Cela ne tient pas, évidemment, devant les faits.
L’Église catholique avance, elle, que la Bible n’a pas de prétention scientifique, et qu’elle avance des affirmations avec les moyens de l’époque où elles ont été écrites.

Plus loin, toujours dans l’Ancien Testament, l’âge de l’univers est estimé à un peu plus de 6000 ans, alors que les astrophysiciens, qui scrutent le ciel, tablent aujourd’hui sur 13, 8 milliards d’années ! Mais l’Église catholique ne rejette pas l’Ancien testament (AT). Au contraire, elle aime à dire que l’AT ouvre sur le Nouveau Testament (NT), en l’annonçant, mais aussi que ce dernier éclaire  le premier en aidant à sa compréhension.


Dans le NT, pareillement, nous constatons ici et là des différences entre les 4 Évangiles. On retiendra par-là qu’il ne faut jamais interpréter un texte biblique
indépendamment du reste. Tout fait corps dans la Bible.

Cela éclaire la façon qu’a la parole de Dieu d’exprimer la vérité.
→ Le Seigneur aime nous prendre à partir d’erreurs et de fautes pour nous faire progresser. Ce qui est génial, c’est de contempler le paisible parti pris de ceux qui ont rassemblé les écrits des écrivains bibliques. Ils n’ont pas voulu gommer les contradictions, révélant par-là que la vérité se cherche toujours ; ce qui n’enlève rien aux messages qui nous ont été transmis. Si nous n’avions que des affirmations, s’il n’y avait plus qu’à les vivre comme des robots, malheureux serions-nous.

→ Le Seigneur nous apprend à creuser la vérité et à l’aimer comme elle se présente, approximativement.
Quel dommage si nous devions connaître Jésus par cœur !
Qui n’a jamais savouré d’être étonné par quelqu’un qu’il n’avait encore jamais imaginé ainsi ?


TRADUIRE LA PAROLE DE DIEU

À la page 41 de ZeBible, se trouve un commentaire sur les origines linguistiques de la parole de Dieu. Il y en a plusieurs, en effet : hébraïque, araméenne et grecque. Nous lisons aussi  combien la traduction varie en fonction du lecteur, et que chaque langue a une manière propre de s’exprimer. Les mots ne correspondent pas toujours exactement d’une langue à l’autre, et nous réalisons que ce qui est écrit est parfois plus riche que ce que nous entendons.
Et si nous remarquons bien dans nos conversations, il arrive que nous demandions, ou qu’il nous soit demandé, des précisions. Il ne faut donc pas perdre cœur à la lecture de la parole de Dieu, mais y lire, au contraire, une invitation à chercher encore, et ne pas oublier que lire à plusieurs, c’est toujours mieux et même nécessaire.

Aux pages 42 et 43 de ZeBible, un aperçu est donné des genres littéraires bibliques. Dans la dernier paragraphe de la page 43, lisons attentivement ce qui est écrit : « Pour éviter des contresens, le lecteur de la Bible […] »

→ On aura noté aussi, à la page 17 du carnet bleu personnel des catéchumènes, que la nouvelle traduction du Notre Père n’a pas encore été enregistrée. Nous récitons maintenant, en effet, la prière ainsi ; « […], et ne nous laisse pas entrer en tentation […] »

ÉCRITURES ET TRADITION

Une notion importante doit être ajoutée : celle de la Tradition. L’Église catholique déclare, en effet, que « la Tradition vient moins ajouter à l’Écriture des vérités qui n’y seraient pas contenues en aucune manière que replacer l’Écriture dans le milieu vivant, la communauté de foi dans laquelle elle a été écrite, et à l’intérieur de laquelle elle continue de porter ses fruits, sous l’assistance et l’impulsion de l’Esprit Saint. » (Les évêques de France, Catéchisme pour adultes, 1991, § 60)
Ainsi, par exemple, suite au Concile Vatican II, qui réunit tous les évêques de la Terre entre 1962 et 1965, la messe ‘en langues du pays’ est-elle officiellement célébrée, après l’avoir été exclusivement en latin. Pensons aussi aux bras étendus au moment du notre Père et à la communion dans la main !

;…..

MESSE ET PAROLE DE DIEU

La messe a, suivant la Tradition, deux tables : la table de la parole de Dieu et celle de l’Eucharistie.

Voilà pourquoi l’ambon, le lieu de lecture de la parole de Dieu, tient une place à reconnaître dans nos églises. On se souviendra que la parole de Dieu doit toujours être reconnue à vivre aujourd’hui.
….
Que me révèle-t-elle aujourd’hui pour ma vie ? pour ma communauté paroissiale ? pour la collectivité, la société ?
→ Ainsi, qu’ai-je le désir d’offrir de ma vie, à Dieu ?

La table de la parole signifie que la Parole se donne à manger, comme le Corps du Christ dans l’Eucharistie. Elle est à assimiler, à digérer. Il faut la mâcher en prenant le temps, parce qu’elle résiste en moi ! Oui, ne pas avaler trop vite, car nous perdons, sinon, des vitamines. Voilà pourquoi, il faudra sûrement y revenir. Lire, relire, méditer…


PAROLE DE DIEU
ET SILENCE

Il y a des moments où la parole de Dieu parle plus fort dans le silence qu’avec la voix.
Comme une mort acceptée, la nôtre jointe à celle de Jésus (rappelons-nous notre Baptême, déjà là ou à venir), mais annonciatrice de vie nouvelle. En nous apparaît, alors, un espace très intime, de communion, où ça vibre  profondément, où l’on se dit qu’il y a une bonne nouvelle jaillissante, un signe merveilleux que le Seigneur nous fait.

 

 

→ Voilà qui nous invitera, la prochaine fois, à entendre combien Dieu aime à nous rejoindre, à parler, non seulement à tous ,mais aussi à chacun, autrement qu’avec sa parole biblique.

 

 

Vous n’avez pas encore reçu ZeBible ? Demandez-la vos accompagnateurs ! 

Et avec ZeBible chez vous, voici le lien vers le site « ZeBible«   cliquer ici

 

 

Actualités

ECOUTE, TON DIEU T’APPELLE.

Ce dimanche 21 février a eu lieu l’Appel Décisif des catéchumènes de notre Diocèse, deuxième étape dans le chemin de l’initiation chrétienne, après l’entrée en catéchuménat et avant la célébration des sacrements de Baptême, Confirmation et Eucharistie Qui sont-ils ? Ils ont des âges différents, leur vie, aussi. Ces hommes et femmes ont répondu à […]

24.02.2021 Lire
Actualités

Mercredi des cendres, Carême

Le CARÊME est un temps à vivre en moi, pour faire le point sur ma vie. avec de la solitude, du désert. Un temps partagé, aussi, en Église, parce qu’il est bon de se sentir ensemble. On se sent plus fort. Une voiture a besoin d’être révisée régulièrement. → Pour moi , c’est un peu […]

11.02.2021 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Approfondir sa foi

POURQUOI DES ÉVÊQUES ?

Les évêques sont les successeurs des Apôtres, les Douze, qui furent choisis en premier par Jésus. Une chaîne ininterrompue depuis les origines de l’Église relie les évêques aux Douze, grâce à l’imposition des mains. Par ce geste, dans la prière, celui qui est ordonné ÉVÊQUE reçoit d’un ÉVÊQUE le SAINT ESPRIT, que nous recevons au […]

24.11.2020 Lire
Actualités

Formation Continue Reportée

  La FORMATION CONTINUE  « L’Eglise : peuple de frères, pour annoncer, servir et célébrer »  du Vendredi 05 Février 2021 de 18h45 à 22h15 EST REPORTÉE   À UNE DATE ULTÉRIEURE, en raison du couvre-feu.    En attendant de se retrouver en formation, lorsque les conditions sanitaires et les horaires nous le permettront, nous vous proposons de […]

25.01.2021 Lire
Tout Savoir sur

Le Diocèse

Découvrir
Rechercher un horaire de messe Rechercher